Actions et réalisations

A ce jour, et selon nos moyens, nous avons entrepris des réalisations et des actions dont les principales sont les suivantes:

Les réalisations

Foncier

Nous avons acquis auprès des propriétaires terriens au secteur 5 de Dédougou, un espace d’environ 3ha dont 1ha 300 a été borné est en voie de régularisation.

Construction

Avec l’aide de quelques amis, nous avons construit deux classes dans le site du temple qui est opérationnel depuis la rentrée de septembre 2001. La pose du toit en matériaux définitifs doit intervenir dans les plus brefs délais.

Notre souhait est d’avoir les salles dans l’espace du centre pour faciliter l’éclairage.

Un forage a été effectué sur le site. Nous espérons un financement pour l’équiper avant son colmatage.

Un groupe électrogène artisanal est actuellement en fonction. Une connexion avec le réseau de la ville serait souhaitable pour alléger les charges et les variations.

Les actions

La classe de répétition

Depuis novembre 2001, nous utilisons les services d’instituteurs pour encadrer les élèves de CM2 dans la préparation de leur examen de CEPE et d’entrée en sixième. Une classe de répétition pour la classe de troisième a été ouverte depuis 2002 et regroupe en moyenne 25 élèves par an. Des cours de Mathématiques, de Français et d’Anglais y sont dispensés par des professeurs de la place.

La bibliothèque de la rue

Afin de susciter à la Lecture, 4 équipes de 2 personnes tiennent depuis décembre 2002, des séances de lectures publiques dans le secteur suivant les principes de Terre des hommes. Grâce au soutien de Monsieur Michel NAUDIN nous avons acquis des livres et formé les équipes.

A chaque séance, une fois par semaine, 12 à 25 enfants se regroupent autour de leurs animateurs pour écouter la lecture d’une histoire. Les enfants ont aussi l’occasion de dessiner avec des couleurs à l’aide des tablettes en bois posées sur les genoux.

Les concours d'éveil

Nous organisons depuis décembre 2001 des concours divers pour amener les enfants de tout âge à travailler en dehors de la classe et de développer l’esprit de recherches.

Ainsi, nous avons fait 3 concours de rédaction, un concours de dessin, un concours de bricolage. A chaque concours, 15 à 50 enfants et adolescents y participent.

La classe de djumbé

Depuis janvier 2001, nous faisons appel à un spécialiste de djembé pour former les enfants et adolescents en rythmique djembé. Nous avons vu des timides s’épanouir et des talents cachés se découvrir.

La classe de nutrition

Afin de permettre une utilisation rationnelle des produits locaux pour une meilleure alimentation, nous avons initié les classes de nutrition Une fois par mois, les femmes se retrouvent autour d’une d’entre elles ou une personne étrangère pour apprendre un met local, inconnu de beaucoup.

Elles ont par la même occasion, appris la préparation de certains mets pouvant être vendus sur la place du marché afin d’améliorer leur situation financière: les cacahuètes salées ou sucrées, les galettes de sésame et le séchage des fruits locaux.

La sensibilisation

Des projections vidéo organisées dans la maison d’un frère regroupent plus de 60 personnes malgré les limites de sa cour. Une projection est un événement dans notre secteur et peut être porteur, si les conditions de visibilité et d’écoute sont réunies.

Le sport

Dans le domaine du sport, le ballon de foot est l’activité privilégiée des jeunes garçons. Un manque d’espace convenable et des ballons n’a pas permis d’encadrer longtemps cette discipline.

La sensibilisation sur l'énergie solaire

L’application de nouvelles technologies pour le développement et particulièrement dans le domaine du solaire est en expérimentation. La construction de fours et de chauffe eau solaire a été expérimentée avec les femmes du secteur et de l’église du Temple de l’Eternel. Les conclusions nous encouragent à la poursuite de cette expérience.

La classe d'alphabétisation

En janvier 2006 nous avons ouvert la classe d’alphabétisation pour aider les personnes âgées à lire et à écrire en langue française et aider ainsi leurs enfants dans leurs études. La première promotion a rassemblé 17 personnes des deux sexes confondus.

Notre souhait est de parvenir à l’ouverture de 3 classes correspondant aux trois années et recruter chaque année.